Cecile DUFLOT souhaite avancer la date de mise en place des detecteurs de fumees

 

msamsa7373 détecteurs de fumée

Le 8 mars 2015, tous les logements d’habitation devront être équipés d’un détecteur de fumée.

Toutefois, en réaction aux récents évènements qui ont vu malheureusement le décès de 5 enfants dans un appartement en feu, la Ministre du Logement souhaite avancer la date de mise en place des détecteurs de fumées. 

En attendant cette nouvelle date quelles sont les conditions inhérentes à la mise en place de ces détecteurs que ce soit en terme de responsabilité de l’installation qu’en terme d’entretien des détecteurs. 

 

Kidde, (www.kidde.fr) leader  mondial de la prévention et de la lutte contre les incendies domestiques, a réalisé un sondage sur le niveau de connaissance des Français en ce qui concerne les détecteurs de fumée ainsi que sur leur perception en matière de prévention et de sécurité des incendies domestiques.

Les incendies domestiques,  sont à l’origine de près 10.000 victimes chaque année en France, toutefois, seulement 47% des personnes interrogées se considèrent concernées par ce risque pour son propre logement.

Dans le même ordre de grandeur, 54% des Français se déclarent préoccupés par la prévention de ce type de risque.

75% des Français déclarent qu’ils savent bien de quoi il s’agit quand on leur parle de détecteurs de fumée et 22% qu’ils le savent à peu près.

 

Qui du propriétaire ou du locataire est responsable de l’installation du détecteur de fumée ?

Selon la loi, l’occupant du logement, qu’il soit locataire ou propriétaire, doit installer et entretenir le détecteur de fumée.

Pour les locations saisonnières, les locations meublées, les logements de fonction et les foyers, c’est au propriétaire de veiller à l’installation et au bon fonctionnement du détecteur.

 

Quelles sont les intentions des sondés quant à leur volonté de s’équiper?

– 59% des Français déclarent une intention positive de s’équiper d’ici à mars 2015 

– 9% avant la fin 2012, 18% en 2013 et 32% avant mars 2015.

– En termes de volume, 30% des Français qui pensent s’équiper achèteraient 1 détecteur, 27% en achèteraient 2 et 23% en achèteraient 3 ou plus.

-, 68%  des français  indiquent vouloir s’équiper dans une grande surface de bricolage et pensent investir entre 15€ minimum et 30€ maxi pour l’acquisition d’un détecteur .

 

Enfin il est à noter selon le dernier baromètre TNS- Association Promotelec que 25 à 30% des incendies survenant dans les logements sont d’origine électrique d’où la volonté du président de Promotelec (www.promotelec.com ) Patrick Bayle de créer un groupe de travail ayant comme objectif d’affiner les recherches pour définir précisément ce qui, au sein des installations électriques vétustes, déclenche les incendies.

 

Et vous, pensez vous que l’initiative annoncée de la Ministre du Logement Cecile DUFLOT, d’avancer la date de mise en place obligatoire des détecteurs de fumées constitue un plus pour prévenir et lutter contre les incendies domestiques?

Votre avis nous intéresse, veuillez nous laisser votre commentaire au bas du présent article

 

Photo par msamsa7373

15 Comments on “Cecile DUFLOT souhaite avancer la date de mise en place des detecteurs de fumees”

  1. Les détecteurs autonomes avertisseurs de fumée sauveront des vies, c’est certain. Mais il ne s’agit surtout pas, pour autant, d’estimer que ces appareils, qui serviront exclusivement à alerter les occupants d’un logement dès lors qu’un feu se sera déclenché chez eux, remplaceront les mesures indispensables de mise en sécurité des locaux à risques et communs, en particulier dans les immeubles collectifs anciens.

    Nous invitons les syndics et administrateurs de biens à télécharger un document intitulé « AMELIORER LA SECURITE CONTE L’INCENDIE DANS LES IMMEUBLES D’HABITATION COLLECTIFS ANCIENS – approche juridique et exemple de méthode » sur http://www.defifeu.fr

    Cette plaquette a été notamment réalisée pour eux !

  2. bonjour,
    oui c’est vrai, pourquoi attendre 2015, j’ai quelques studios, dont 2 vont se libérer, je vais en profiter pour les équiper.
    Je pense que ce n’est pas aux locataires de le faire, surtout pour les logements étudiants.
    je vais choisir un modèle avec batterie lithium dont la durée de vie est de 10 ans, ils sont plus chers mais je serai tranquille pour un moment

  3. Je pense que les compagnies d’assurances auraient du faire le travail de prévention il y a bien des années! Elles devraient sensibiliser les gens à ce danger

  4. quand il s’agit de diminuer les risques d’accidents domestiques et de renforcer la sécurité dans les foyers, tout le monde doit en faire sa priorité. Les détecteurs de fumée sont devenus fiables donc moins dangereux, il serait mieux que tous les foyers en disposent avant 2014 même.

  5. Je ne suis habituellement pas pour les réactions sous le coup de l’émotion, mais dans ce cas précis je suis entièrement pour.

    Il me semble que les dangers liés aux incendies sont assez connus, et on peut constater chez nos voisins anglais les bénéfices d’une loi rendant obligatoire les Détecteurs de fumée : Moitié moins de décès.

    Après entre les intentions de Cécile Duflot et l’application de ces dernières, il y a un long chemin à parcourir…

  6. Le détecteur de fumée ne devrait être que l’ultime recours. Or bien trop souvent il ne fera que pallier à l’absence d’une mise à niveau d’une installation électrique. Avoir des plans électriques à jours, s’assurer que les bons disjoncteurs (pas de AC à la place des A …) sont au bon endroit et que l’installation est intégralement à la terre réduit considérablement les risques d’incendie.

  7. Moi je suis vraiment d’accord avec cette obligation concernant l’équipement de ce boitier d’avertissement de fumer qui pourrais sauver et qui sauveront des vies en cas d’incendie le coût n’est pas onéreux ! pas besoin de travaux conséquents ou une rénovation complète.

  8. En effet, il serait très judicieux d’avancer la date de mise en application de cette loi. Les détecteurs de fumée comme de gaz permettent de lutter de façon efficaces contre les risques d’incendie et ainsi de sécuriser toute la famille. De plus, vu le prix des détecteurs sur le marché (10 / 15€), le coût n’est pas élevé comparé à la sécurité gagnée !

    2ème point : je trouve que la communication autours de cette loi trop flou. Ce qui est vraiment dommage.

  9. La France a déjà accumulé un retard considérable dans la démarche d’équipement de détecteur de fumée.

    Ainsi, le fait d’avancer la date d’obligation des détecteurs de fumée ne ferait qu’aggraver ce retard car un phénomène de panique se ferait ressentir chez bailleurs sociaux et autres agences locatives, créant potentiellement une rupture de stock des principaux fabricants.

    Il est clair que ce type d’événement dramatique causant la mort de plusieurs personnes attriste de manière profonde les parents que nous sommes, il faut donc mettre la pression sur le gouvernement afin qu’il prenne conscience qu’un sérieux manque de communication est nécessaire pour réduire les incendies domestiques